Le Scramasaxe

En vieux Francique Scramasaxe = Scrimansar ou plus exactement « couteau du guerrier », c’est sous cette appellation que celui-ci apparait dans les écrits de « Grégoire de Tours » dans son histoire des Francs.

Cette arme que l’on peut rapprocher dans son usage à nos machettes modernes, est un couteaux outil qui sert à la vie de tous les jours, bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une invention Germanique.

On retrouve ainsi, dans l’ensemble du monde Celte des couteux à un seul tranchant dans de nombreuses sépultures de Guerriers, le scramasaxe répond donc à un usage particulier parmi les populations germaniques, tant lié à l’évolution des tactiques de combat qu’aux restrictions de possession d’armes imposées par l’Empire Romain aux peuples qui leur sont fédérés.

La diffusion de cette arme se fait donc un peu partout en Europe, à l’image de la Francisque (hache utilisée par les Francs utilisées notamment en lancée sur les troupes ennemies) et ceux à partir du III – IV -ème siècle de notre ère. Le Danemark avec les fouilles des tourbières, nous à laisser un grand nombre de ces armes qui sont datées du II au V -ème siècle de notre ère et semble suggérer un usage massif parmi la classe guerrière, à moins qu’il ne s’agisse uniquement d’offrande faite aux dieux locaux.

Scramasaxe provenant d’un tourbière. Musée Nationale de Copenhague.
Scramasaxe troisième quart du V -ème siècle de notre ère

Au centre de l’Europe, avec l’arrivée des populations d’Asie Centrale dans les plaines Européennes entre le IV -ème et le V -ème siècle de notre ère apparait alors une autre typologie de lame à un seul tranchant. On peut appeler celle « Lang sax = sax long » ou « latte = proto-sabre », qui désigne tous deux une arme assez similaire. Il reste toutefois difficile de déterminer l’usage réelle de cette arme, qui ne trouve grâce qu’auprès des élites aristocratiques de cette époque. Elle tend à disparaitre avec la fin de l’Empire hunnique au V -ème siècle de notre ère, contrairement au scramasaxe en tant que tel qui perdurera jusqu’à l’époque Viking dans le nord de l’Europe.

Exemple de langsax mérovingien
Grand scramasaxe provenant de la sépulture de Pouan

Association de reconstitution historique. Présentation des peuples germaniques à la cour d'Attila.