Les Gépides

Ensemble funéraire de Bakodpuszka :

Découvert dans la région de Bàcs-Kiskun en Hongrie vers 1859, la nécropole se compose d’un ensemble de tombes qui peut être attribué aux tributs Gépides ou Skires, bien qu’il soit difficile d’attribuer ces tombes à l’une ou l’autre de ces populations.

Dans cette nécropole, une tombe se distingue des autres de par les riches parures qu’elle contenait. Il s’agit en faite d’une tombe double où gisait le corps d’une femme adulte et celui d’une jeune fille.

On y retrouva ainsi deux colliers en or et grenats cloisonnés. L’un avec des pendants en forme de feuilles et petits cœurs et un fermoir composé de gros grenats. Le second une chaine en file d’or fin surmonté de pendeloques décoratives.

Une paire de fibules (broches) agrémentait le costume de l’une des défuntes, ainsi qu’une grande fibule à Arc en argent et or cloisonné, démontre l’exceptionnel richesse de cet ensemble.

Le tout était agrémenté notamment de bagues en or et cloisonné et de boucles d’oreilles. Le costume était quant à lui complété par des éléments décoratifs en or, selon la mode de la steppe de cette époque. Il reste difficile de dire si les appliques décoratives retrouvées se plaçaient sur l’habit principal de l’une des défuntes, selon la mode des steppes ou si elle ornait un voile porté pour se couvrir la tête.

Pour terminer cette liste, une paire de bracelet en or à tête de dragon en cloisonné, complète l’ensemble. Ces bracelets sont d’une rare complexité pour cette époque et dénote le grand savoir des artisans ainsi que le statut social des propriétaires de ceux-ci.

La tombe étant relativement dégradée au moment des fouilles, il reste donc difficile d’affirmer quel élément appartenait à l’une ou l’autre des défuntes, la reconstitution de l’ensemble reste donc hypothétique. Il conviendra toutefois de dire que les deux femmes avaient un fort lien de parenté, pour être inhumées dans la même sépulture.

Reconstitution de l’ensemble funéraire :

Association de reconstitution historique. Présentation des peuples germaniques à la cour d'Attila.